Communiqué de presse du 15 juin 2017

Répartition des départements : cohérence et première historique
Le parti socialiste vaudois prend acte avec satisfaction de l’annonce de la répartition des départements. Celle-ci correspond au vote des Vaudoises et des Vaudois qui ont misé sur la continuité, avec des ministres qui ont fait leur preuve et qui conservent leur département. Cesla Amarelle prend donc logiquement la tête de la formation, de la jeunesse et de la culture. Concernant la présidence du Conseil d’Etat, le PSV est particulièrement satisfait de l’accession de Nuria Gorrite à la tête du gouvernement vaudois, première femme à exercer cette fonction sur une législature comme voulu par la nouvelle Constitution.
Le PSV est extrêmement fier de voir que la 1ère femme présidente du gouvernement vaudois pour une législature provienne de ses rangs. Avec l’accession de Nuria Gorrite à la tête du gouvernement, c’est la concrétisation dans les actes de l’engagement féministe de notre parti. Le PSV exprime sa pleine confiance à la future présidente du gouvernement et salue Pierre-Yves Maillard, qui après avoir appelé de ses voeux une présidence femme pendant la campagne, tient ses engagements et cède la place à sa collègue de parti. Pour le PSV, c’est une application dans les actes de sa politique de promotion des femmes dans notre société. Plus généralement, le PSV espère que ce geste hautement symbolique ouvrira les horizons, que ce soit au sein des autres partis ou dans la société en général, à commencer par les milieux économiques. Enfin, il espère que cela suscitera des vocations pour l’engagement des femmes en politique et dans la société en général pour les hautes fonctions.
Le PS relève avec plaisir que cette répartition de département s’est faite dans l’esprit du compromis dynamique qu’il appelait de ses voeux au soir du second tour. La majorité du Conseil d’Etat a veillé, avec la minorité, au respect des équilibres souhaité par le PSV tout du long de la campagne électorale.
Par ailleurs, on ne change pas une équipe qui gagne, ni dans sa composition, ni dans les places occupées sur le terrain. La population a souhaité la continuité : le gouvernement l’a entendue, tout en améliorant son fonctionnement et en renforçant certaines lignes de politiques publiques pour faire face aux enjeux actuels et futurs. Nous saluons particulièrement le déploiement de responsabilités transversales en matière de cohésion sociale, de réinsertion professionnelle, d’innovation et de stratégie numérique.
La recherche d’équilibres dans la continuité et la poursuite de l’amélioration du fonctionnement du collège gouvernemental ont visiblement guidé les décisions du nouveau Conseil d’Etat. Ainsi, Cesla Amarelle, nouvelle conseillère d’Etat socialiste, reprend les rênes du DFJC. C’est un défi passionnant qui attend la nouvelle magistrate. Par ailleurs, le PSV tient à remercier chaleureusement Anne-Catherine Lyon qui a porté avec brio ce département important depuis 2002, soit pendant 15 ans.
Le PSV encourage désormais le Conseil d’Etat à travailler à un programme de législature ambitieux, au service de la population vaudoise, dans la veine de celui présenté en 2012, à savoir qui puisse se concrétiser dans des actes.
Pour plus d’informations :
Stéphane Montangero, président PSV et député, 079 252 71 88
Gaétan Nanchen, secrétaire général PSV, 079 812 15 03
Secrétariat cantonal
Pl. Chauderon 5
1003 Lausanne
Tél : 021 312 97 57
info@ps-vd.ch
www.ps-vd.ch